Retour page d’accueil


Hakkas dans le Monde

 

Introduction

 

La répartition des Hakkas dans le monde est un sujet de première importance si l’on s’intéresse à cette “diaspora” chinoise comme certains l’appellent et cela permet également de mieux cerner la capacité des Hakkas de s’établir dans les parties du monde les plus diverses.

Il y a un ancien dicton chinois qui dit : «  Là où la mer arrive il y a toujours des Chinois et parmi ces Chinois d’Outremer il y a toujours des Hakkas. »  Mais au delà de cette phrase générique, c’est un grand challenge de vouloir estimer précisément la répartition des Hakkas dans le monde et les données de base sont très difficilement accessibles. Cependant c’est surtout grâce à des organizations Hakkas de Chine Populaire, Hong-Kong et Taiwan que nous avons trouvé les sources les plus fiables et les plus détaillées.

Ce recensement repose sur la notion de base de “zone pure Hakka” et “zone à forte majorité Hakka”. Cette méthode de division fut utilisée pour la première fois par Mr. Luo Xiang Lin en 1933 dans son oeuvre « Notes sur la recherche des Hakkas ». Cette méthode de division est actuellement généralisée et semble au cours des années être la plus pratique comparativement aux autres méthodes.

“Zone pure Hakka” représente une population majoritairement Hakka à plus de 95%.
“Zone majoritaire mixte Hakka” représente une zone
à population majoritairement Hakka inférieure à 95% et mélangée avec d’autres groupes ethniques

 

1. Les premiers chiffres sur la répartition des Hakkas:

Les premières informations remontent aux recherches faites par un missionaire anglais George Campbell, auteur du livre “Origines et migrations des Hakkas” (1912) qui estimait déjà les Hakkas à plus de 15 Millions, estimation revues à la baisse par le biogéographe américain Ellsworth Huntington avec plus de 10 Millions.

Mais selon Luo Xianglin de l’Institut de la Culture Chinoise (Hong Kong) les données de ces deux experts ne sont pas pour autant fiables car ni la localisation ni la segmentation des groupes ethniques Hakkas n’ont été clairement définie lors de ces évaluations.

Ainsi Luo Xianglin fut le premier partant alors d’une approche qui se voulait plus rigoureuse et scientifique a entrepris sa propre evaluation en tenant particulièrement compte des zones habitées par les populations Hakkas.

Suivant le recensement effectué en 1922 par plusieurs Provinces chinoises integrant également des données du rapport officiel du recensement de la population à Canton paru en Février de la même année ainsi que les chiffres reportés par les recherches du Dr. Chen Da concernant la population Hakka de Taiwan “Immigration Chinoise”, il en résulte qu’en 1922 le nombre total de la population Hakka dans le monde “chinois” serait de l’ordre de 16, 548, 000.

(A cette époque tout Chinois d’Outremer vivant à l’étranger et possédant la double nationalité était omis dans ce recensement), en tenant compte que la population chinoise était de 436 094 900 âmes. Les Hakkas constituent 3.79% soit pratiquement 1% de la population mondiale (0.94% plus exactement). 

En utilisant une méthode similaire Mr. Luo Xianglin publia "Etudes des flux migratoires Hakka » en 1950, il estima la population totale Hakka (incluant cette fois ci les chinois d’Outremer vivant en dehors de la Chine)  approximativement 25.2 Millions d’individus. 

Dans les années 50, le Gouvernement Chinois rejeta le système de double nationalité à ses ressortissants d’outremer pour les amener à respecter un systeme d’unique nationalité. Cela amena une plus attention sur la population chinoise d’Outremer en tant que Chinois tout simplement à partir du moment où ils possédaient la nationalité chinoise,

Cette réforme engendra l’apparition de plusieurs études sur le nombre et la répartition des Hakkas dans le monde entier.

En 1950 l’Association Hong Kong Chongzheng publia lors de la commémoration de son 30ème Anniversaire, un rapport de recherche sur les Hakkas d’Outremer et les Hakkas de la Chine Continentale. Selon cet article en 1950 on pouvait dénombrer une population Hakka comprise entre 1.3 et 1.5 Millions d’individus. 

En 1970 l’Association Hong Kong Chongzheng renouvella ce recensement et porta l’estimation à approximativement 45 Millions de Hakkas dans le monde entier bien qu’il existe toujours une plus large incertitude pour ce qui est des chiffres Outremer.

Sur les 40 Millions d’ȃmes Hakkas vivant en Chine continenale, la situation peut se décrire dans les grandes lignes comme suit : Canton avec environ 15.5 Millions, Jiangxi and Guangxi ces deux provinces comptent chacune environ 5 Millions, Fujian 4 Millions, Sichuan 2.5 Millions, Hunan 0.5 Millions.  Il y a encore 5 autres Millions de Hakkas vivant en Outremer, chiffres qui ont été confirmé en 1973 durant la Conférence Internationale des Hakkas et en 1978 dans le livre de Chen Yundong "Le peuple Hakka".
 
Il faut également signalé un article publié en Thailande dans le périodique "Une semaine dans le Monde" le 26 Septembre 1986 reportant: " Les Hakkas comptent dans le monde plus de 70 Millions d’individus.

En 1994 Luo Yingxiang publia son livre "Les Hakkas traversèrent mers et océans”, y figurent des données statistiques datant de 1985 et indiquant le recensement des Hakkas en Chine continentale et en Outremer, les Hakkas d’Outremer comptant plus de 4.119.300 d’individus soit environ 1/6 des Chinois d’Outremer.

En 1994 la ville de Meizhou accueilla « Le 12ème Congres Mondial des Hakkas” cette fois au travers des multiples sources d’information, incluant demandes de communication domestique et étrangère, des interviews, articles, presses et autres sources d’information, la consolidation de toutes ces sources aboutirent à un recensement plus précis: Les Hakkas comptaient plus de 65.624.000 d'individus :

- En Chine (incluant Hong Kong, Macao et Taiwan) comptaient 61.078.000 d'individus,

- En Outremer les Hakkas comptaient environ 45.463.000 d'individus.



2 Les premiers chiffres sur la répartition des Hakkas et les divisions territoriales occupées

 

Les statistiques de Luo Xianglin nous donnent la répartition géographique des Hakkas en 1933:

- Zones purement Hakkas: Guangdong 17, Jiangxi 10, Fujian 5, soit au total 32 divisions terrritoriales;

- Zones mixtes à grande majorité Hakka: Guangdong 44, Jiangxi 17, Fujian 4, Guangdong 13, Sichuan 10, Hunan 4, Taiwan 3, soit au total 95 divisions terrritoriales;

Les zones purement Hakka et celles mixtes comptent pour un total de 127 divisions terrritoriales.

 

En 1950 dans son livre "Etudes des flux migratoires Hakka » il y est indiqué que la distribution suivante :

- Zones purement Hakkas: Guangdong 15, Jiangxi 10, Fujian 8, soit au total 33 divisions terrritoriales;

- Zones mixtes a grande majorité Hakka: Guangdong 50, Jiangxi 17, Fujian 7, Guangxi 45, Sichuan 13, Xikang 1, Hunan 5, Guizhou 1, Taiwan 5, soit au total 144 divisions terrritoriales.

Ainsi zones purement Hakka et zones mixtes a grande majorité hakkas comptent pour un total de 177 contrées.

M. Luo Xianglin définit la répartition des Hakkas comme suit :

-         Latitude minimale : Latitude Nord 18º avec la division territoriale Ya - Sanya (Ile de Hainan),

-         Latitude maximale : Latitude Nord 31º avec la division territoriale Guanghan (Province du Sichuan)

-         Longitude Est maximale : Longitude Est 103º avec la division territoriale Guanghan (Province du Sichuan)

-         Longitude Ouest maximale: Longitude Est 121º avec la division territoriale avec la division territoriale Penghua (Taiwan)

Ainsi en traçant un triangle reliant les division territoriales Ya, Penghua et Guanghan nous obtenons un grand triangle de délimitation qui inclue Taiwan, Fujian, Jiangxi, Guangdong, Guangxi, Hunan, Hubei, Guizhou etc... A l’exception de Hubei, toutes les provinces incluses dans ce triangle, comptent une population Hakka.

On peut affirmer que les Hakkas occupent une localisation relativement claire :

Les zones purement Hakkas sont concentrées dans les trois provinces de Fujian, Jiangxi and Guangdong et considérées comme  « fiefs » des Hakkas.

Les statistiques plus récentes bénéficient des mêmes fondements théoriques posés par Luo Xianglin.

Le guide complet de recherche généalogique sur vos ancêtres Hakkas ...

Notre adresse email: contact@hakkadetahiti.com
Copyright @2008 by CMA Ltd. Tous droits réservés.